Live A/V

ELEMENTS

(music and video collaboration)

2018 | 35′

Le duo composé de Myriam Boucher et de Pierre-Luc Lecours s’appuie sur la relation sensible et cinétique que l’être humain entretient avec la nature, tout en explorant la représentation qu’il se fait de celle-ci. La pièce Éléments se déploie au sein d’un dialogue audiovisuel en constante mutation, inspiré des mouvements, des comportements et de l’évolution de l’air, l’eau, le feu et la terre. À l’aide d’un dispositif de projection composé de multiples écrans, les deux compositeurs et interprètes livrent une œuvre poétique chargée d’un univers imaginaire et abstrait, passant de la matière brute à l’immatérialité de celle-ci.

Vidéo et musique de Myriam Boucher et Pierre-Luc Lecours
Avec la collaboration du Conseil des arts et des lettres du québec (CALQ), Fondation Socan, Centro Mexicano para la Música y Artes Sonoras (CMMAS), Château Éphémère (FR) et Reco Verso (CA).

———————————————————————————————————

PHASES

(solo A/V)

2018 | 25′

The audiovisual performance Phases uses the three phases of water (solid, liquid, and gas) to relate music and image. Through live manipulations, the performer composes a musical and visual scene made of synthetic sounds and video that evolves according to methods such as loops, repetition, and feedback. This mesmerizing and minimalist hypnotizing piece tends towards an abstract and digital aesthetic.

La performance audiovisuelle Phases utilise les trois phases de l’eau (liquide, solide et gazeuse) pour mettre en relation la musique et l’image. Grâce aux manipulations en direct, la performeuse compose la musique et le visuel qui évolue selon des procédés tels que les boucles, la répétition et le feedback. Cette pièce hypnotisante, à la fois saturée et minimaliste, tend vers une esthétique abstraite et numérique.

Vidéo et musique de Myriam Boucher

———————————————————————————————————

IMAGINARY LANDSCAPE

(video)

2017 | 20′

Imaginary Landscape is an audiovisual performance for bass clarinet, gramophone, synthesizer, and video. In this project, composer Pierre-Luc Lecours is interested in the mixing of acoustic and electronic sounds, as well as in the aesthetic encounter of contemporary instrumental and electroacoustic music. Imaginary Landscape uses a gramophone, which is used both to sample vinyl records and to produce percussive sounds with the aid of the metal horn. Through the video projected directly on the musicians and on different surfaces according to the place of performance, Myriam Boucher seeks to create new imaginary spaces in close relation with music and musicians. Named as a tribute to John Cage’s Imaginary Landscape series.

Imaginary Landscape est une performance audiovisuelle pour clarinette basse, gramophone, synthétiseur et vidéo. Dans ce projet, le compositeur Pierre-Luc Lecours s’intéresse au mélange des sonorités acoustiques et électroniques, ainsi qu’à la rencontre esthétique des musiques contemporaines instrumentales et électroacoustiques. S’inscrivant dans une démarche visant à incarner par le geste instrumental la musique électronique, Imaginary Landscape met en scène un gramophone, utilisé à la fois pour échantillonner des disques vinyle et pour produire des sons percussifs à l’aide de son cornet de métal. Au moyen de la vidéo projetée directement sur les musiciens et sur différentes surfaces selon le lieu de performance, Myriam Boucher cherche à créer de nouveaux espaces imaginaires en intime relation avec la musique et les musiciens. Nommé en hommage à la série Imaginary Landscape de John Cage.

Un projet de Pierre-Luc Lecours
Musique de Pierre-Luc Lecours
Vidéo et scénographie de Myriam Boucher
Musiciens : Pierre-Luc Lecours (gramophone et électronique), Charlotte Layec (clarinette basse)

——————————————————————————————————–

I is IIII is IIIIIIIIII

(video for dome)

2017 | 30′

Créée par le duo Jane/KIN, la VJ Myriam Boucher et la technologue créative Mailis Rodrigues, / IS //// IS ////////// est une performance audiovisuelle alliant Vjing, saxophone, voix, électronique et spatialisation à travers laquelle les connexions entre les performeurs et le public sont explorées.

Musique de Jane/KIN (Ida Toninato et Ana Dall’Ara-Majek)
Vidéo de Myriam Boucher
Capteurs : Mailis Rodrigues
Réalisé dans le cadre d’une résidence de création immersive à la Satosphère, Société des Arts Technologiques de Montréal (SAT).

———————————————————————————————————

QUADr | CYCLE

(music and video collaboration)

2016 | 25′

Cycle is an electroacoustic piece that uses bike wheels and explores the sound and visual possibilities induced by their manipulation. Immersed in audio-reactive visual projections, the musicians play on modified bicycle wheels with which they create a large variety of electronic sounds, from deep impacts to bowed strings harmonies, interpreting the electroacoustic composition written by the ensemble. Using also foley techniques, modular synthesizers, a graphics tablet, and visual projections, they build an abstract audiovisual narrative and performance focused on the musical interaction between performers. The artists take up different roles, constantly changing the stage dynamic and revealing new instruments and new musical interactions throughout the show. The collective thus succeeds in interpreting and embodying in real time a complex and unique audiovisual work, in a symbiotic relationship between gesture, sound, image, and imagination.

Cycle est une pièce électroacoustique qui utilise des roues de vélo et explore les possibilités sonores et visuelles induites par leur manipulation. Les instruments de performance sont une référence aux readymades et à la roue vélo de Marcel Duchamp. Immergés dans des projections visuelles audioréactives, les musiciens jouent sur des roues de vélo modifiées avec lesquelles ils créent une grande variété de sons électroniques, des impacts graves aux harmonies des cordes inclinées, en interprétant une composition électroacoustique écrite par l’ensemble. QUADr présente un récit audiovisuel abstrait et une performance axée sur l’interaction musicale entre les interprètes. Le collectif réussit ainsi à interpréter et incarner en temps réel une œuvre audiovisuelle complexe et unique, en relation symbiotique entre le geste, le son, l’image et l’imagination.

Musique de Alexis Langevin-Tétrault, Pierre-Luc Lecours, Myriam Boucher et Lucas Paris
Vidéo de Lucas Paris et Myriam Boucher

———————————————————————————————————

LA NOSTALGIA DEL FUTURO

(video)

2016 | 30′

Like a succession of impressions left behind in travels abroad, this original piece in three acts by Pierre Michaud presents the lost utopias of the 20th century through images. From Detroit to Havana, from Montréal to Bratislava, it is difficult to remain indifferent to the principle of impermanence. 

Comme une succession d’impressions laissées lors de voyages, cette pièce originale de Pierre Michaud en trois actes, présente en images, les utopies perdues du XXe siècle. De Détroit à La Havane, de Montréal à Bratislava, difficile d’être insensible au principe de l’impermanence. 

Musique et direction artistique : Pierre Michaud
Vidéo et éclairage : Myriam Boucher
Mise en place : René-Daniel Dubois
Avec Evelin Ramón (voix), Geneviève D’Ortun (saxophones, voix), Ida Toninato : (saxophones, voix) et Pierre Michaud (saxophones, électronique)
Projet développé en résidence au Centre Culturel Aberdeen dans le cadre du festival Re:Flux 11, Moncton (N.-B., CA).