Videomusic

VERTIGES

2018 | 8’12

Ephemeral place filled with oppositions and limit states. An unruly time that crumbles, deflates and falls into the void. Subjects that oscillate between life and stilness, on the edge of an aspiring abyss.

Entre-deux éphémère rempli d’oppositions et d’états limites. Un temps déréglé qui s’effrite, se dégonfle et glisse vers le vide. Sujets qui oscillent entre la vie et l’immobilité, au bord d’un abîme aspirant.

Un film de Myriam Boucher
Musique de Myriam Boucher
Avec la participation de Renée Lamothe et Marilyne St-Sauveur
Mixage son : Pierre-Luc Lecours

———————————————————————————————————

ELEMENTS

2018 | 25′

Videomusic that adresses the theme of nature and presents air, water, fire and earth in a videomusical discourse that is both concrete and abstract, inspired by the movements and organic behaviors of these natural elements. Both composers draw on our kinetic relationship to the world to deploy a poetic interpretation of this universal and fundamental theme to the human experience.

Un film de Myriam Boucher et Pierre-Luc Lecours
Musique de Myriam Boucher et Pierre-Luc Lecours
Musiciens : Jérémie Jones (contrebasse), Charlotte Layec (clarinette basse), Vincent Monastesse (orgue), Ida Toninato (saxophone baryton)
Enregistrements sonores additionnels : David Ledoux et Vincent Monastesse (orgue)
Avec la collaboration du Conseil des arts et des lettres du québec (CALQ) et du Centro Mexicano para la Música y Artes Sonoras (CMMAS)

———————————————————————————————————

VAGUES

2017 | 15’07

J’ai besoin de la mer car elle est ma leçon :
je ne sais si elle m’enseigne la musique ou la conscience :
je ne sais si elle est vague seule ou être profond
ou seulement voix rauque ou bien encore conjecture
éblouissante de navires et de poissons.
Le fait est que même endormi
par tel ou tel art magnétique je circule
dans l’université des vagues.
– La mer, Pablo Neruda

Un film de Myriam Boucher
Musique de Myriam Boucher
Musicienne : Geneviève D’Ortun (saxophones)
Enregistrements sonores additionnels : David Ledoux (eau)

———————————————————————————————————

NUÉES

2016 | 10′

Nuées is a videomusic work that arose from the idea of flapping wings. The recordings were made with the baritone saxophonist Ida Toninato in an immense desertic and reverberant space at night. The birds were recorded mid-flight.

Cette vidéomusique a d’abord pris naissance dans l’idée du battement d’ailes. Les enregistrements ont été réalisés avec la saxophoniste baryton Ida Toninato dans un immense espace désert et réverbérant, la nuit. Les oiseaux ont été captés en plein vol.

Un film de Myriam Boucher
Musique de Myriam Boucher
Avec la collaboration de : Ida Toninato (saxophone baryton) et Hans Andia (enregistrements)

———————————————————————————————————

MIRAGE

2016 | 15′

« Tel était le pouvoir du plus beau des mirages
Que j’admirais le ciel, sans relever les yeux »
– Maurice Rollinat

La poésie est au coeur de cette œuvre de vidéomusique qui reflète différents éléments du paysage urbain sous une forme musicale composée de cycles d’errance, de répétition, d’imitation, de saturation et d’harmonie.
Construite d’îlots de rêverie, la ville prend de nouveaux tracés et les couleurs se mélangent.

Vidéo et musique de Myriam Boucher
Commande de l’ensemble de cuivres et batterie Magnitude6 pour le projet Allégories de ruelles.
Musiciens : Samuel Lalande-Markon (tuba), Thierry Champs et Frédéric Demers (trompettes), Laurence Latreille-Gagné (cor), Simon Jolicœur-Côté (trombone) et Frédéric Lapointe (batterie).

———————————————————————————————————

NEIGE

 

2016 | 10’25

Illustration d’une nature figée inspirée de mon hiver, créée à partir d’observations sur un paysage dont les seuls mouvements proviennent des flocons de neige et du vent. Physicalité hivernale à la fois pure et chaotique.

Un film de Myriam Boucher
Musique de Myriam Boucher

———————————————————————————————————

CITÉS

2015 | 10’34

Material to digital cities. the world is reversed
inhabited space dies and reborn ruin or dust
no matter
trace has resonance in us a noise that lasts

Des cités matérielles aux cités numériques.
le monde s’inverse
l’espace habité meurt et renaît ruine ou poussière
peu importe
la trace n’a de résonance en nous qu’un bruit qui perdure
Cités perdues. Cités nouvelles.

Un film de Myriam Boucher
Musique de Myriam Boucher

———————————————————————————————————

STORM

2015 | 15’24

STORM is an audiovisual work exploring sound and image interactions in different scenes similar to moving paintings. The work is inspired by the natural storm behaviors translated into an audio-visual language that is both abstract, expressive and poetic. This work is a collaboration between Myriam Boucher for the visual and Pierre-Luc Lecours for music.

STORM est une oeuvre de vidéomusique explorant sous forme de tableaux la thématique de la tempête. Chaque section offre la rupture d’états stables en émulant des comportements naturels dans un langage audiovisuel à la fois abstrait, expressif et poétique.

Vidéo : Myriam Boucher
Musique : Pierre-Luc Lecours

———————————————————————————————————

REFLETS

2015 | 6’30

Canal Lachine, Montréal, octobre 2015.

Un film de Myriam Boucher

Musique de Myriam Boucher 
Réalisé dans le cadre de la résidence Video in vivo, avec l’aide de Vidéographe.

———————————————————————————————————

SAILOR BOY II

2014 | 15′

An imaginary soundtrack of a boy crossing Atlantic Ocean on a ship in 1952.

Vidéo : Myriam Boucher

Musique : Noordwiijk